VAV GALLERY

Tropismes

Betty Pomerleau

Betty Pomerleau

Project Statement

Tropismes (2021) Vidéo à un canal, son stéréo et silence, résolution 4k, 5 min. 30 sec. 

Tropismes est un assemblage spontané d’éléments de mon quotidien à l’intérieur de chez moi. J’y documente la mouvance de la lumière comme une extension de moi-même, en ce sens qu’elle altère mes perceptions des espaces intérieurs et extérieurs et ma manière de m’y exprimer. Je réfléchi à la notion de tropismes par deux axes d’exploration: celui de la nature, via le mouvement des corps vers la lumière, et celui de la littérature, via l’interprétation de Nathalie Sarraute en tant que “mouvements indéfinissables qui glissent très rapidement aux limites de la conscience” (1939). Dans cette vidéo expérimentale, je conçois le texte, le soleil, la plante et la fenêtre comme des extensions de mon corps et de ma pensée, sans tracer des limites ou des frontières claires entre ces éléments. Je parle ainsi de cohabitation, de contamination et d'hybridation.

With Tropismes, I explored subtle movements of the everyday in relation to the inside and the outside spaces. I attempted to create a structure to prevent myself from succumbing to a pressure of producing something to respond to a form of expectation. I wished to remain vulnerable as long as I could, until, perhaps, something happened. Or perhaps nothing happened. I stayed as long as possible in this state/structure of openness, without finding and working on what I expected would be “a good idea”. This space of vulnerability is what I understand art school should be for me.